Superposition et autres conseils vestimentaires pour le cyclisme en hiver

Savoir comment s'habiller avant de partir rouler en hiver est tout un art. Certains sortent de chez eux habillés comme s'ils allaient au pôle Nord. D'autres, plus courageux, partent avec le même maillot qu'en été, une veste coupe-vent ou des manchettes pour couvrir leurs bras et c'est à peu près tout. Si vous vous demandez aussi quoi porter lorsque vous faites du vélo, cet article est pour vous.

Le meilleur conseil : habillez-vous en couches

Dressing in layers is the best way to face the cold and sudden temperature changes. This strategy not only keeps your body warm but also allows you to regulate body temperature at all times. For this, it is very important to use clothing that not only insulates but also breathes. Sweat is one of the most unpleasant inconveniences we can encounter in our winter outings, as we can cool down if too much moisture accumulates near the skin. If our clothing is breathable, it will allow sweat to evaporate to the outside.

Couche de base

Pour s'habiller par couches, notre recommandation est d'utiliser toujours un t-shirt thermique comme couche de base. Celui-ci peut être à manches courtes ou à manches longues. Assurez-vous que le tissu soit chaud, mais aussi respirant et absorbant. Cette couche repoussera la transpiration, maintenant la peau sèche. Ainsi, vous éviterez de vous refroidir en vous arrêtant ou en vous exposant aux rafales de vent.

Couche intermédiaire

Cette couche est conçue pour retenir la chaleur de votre corps, évitant ainsi la perte de chaleur. Si vous portez un t-shirt thermique à manches longues comme couche de base, vous pouvez le combiner avec votre maillot de cyclisme habituel. Si vous préférez utiliser un t-shirt thermique à manches courtes, vous pouvez toujours le combiner avec un maillot d'hiver, si vous en avez un. Ou avec des manchettes. Il est toujours idéal d'utiliser des matériaux légers et, encore une fois, respirants. Ainsi, nous évitons la surchauffe pendant les moments d'activité plus intense. Dans tous les cas, cela dépendra de votre activité et, surtout, de votre tolérance au froid.

Couche extérieure

Il doit vous protéger du froid, mais surtout du vent et de l'humidité extérieure. Une veste coupe-vent ou un imperméable léger sont de bonnes options pour affronter ces conditions. Assurez-vous également qu'ils comportent des éléments réfléchissants pour améliorer votre visibilité par faible luminosité.

De toute façon, il n'y a pas de règles absolues pour votre tenue de cyclisme en hiver. Tout d'abord, parce que toutes les régions n'ont pas les mêmes conditions de froid et d'humidité. Deuxièmement, parce que nous ne tolérons pas tous de la même manière les basses températures et que nous pratiquons des disciplines cyclistes différentes. Autrement dit, une sortie VTT exigeante avec des dénivelés importants n'est pas la même qu'une longue sortie sur route à des vitesses élevées. Cependant, dans l'une ou l'autre de ces options, l'utilisation de plusieurs couches est toujours une idée recommandée pour rester au chaud et au sec. N'oubliez simplement pas de vous assurer que les couches que vous portez sont respirantes pour permettre l'évaporation de l'humidité de l'intérieur.

Ciclista usando vestimenta por capas (foto extraída de Freepik)

Et pour la partie inférieure ?

Eh bien, c'est pareil. Tout le monde ne fait pas des sorties dans les mêmes conditions et n'a pas la même résistance au froid. Cela étant dit, si nous vivons dans une région où les températures sont basses et que nous faisons généralement des sorties plusieurs jours par semaine, un bon maillot d'hiver long pourrait être approprié. Si nous vivons dans une région plus chaude, où nous aurons peu de jours très froids, des jambières de qualité peuvent suffire. De plus, si nécessaire, nous pouvons les compléter avec des genouillères, qui peuvent être une option plus économique. Assurez-vous simplement de prendre en compte le matériau, car l'utilisation, par exemple, de coton, n'autorisera pas l'évaporation de la transpiration. 

Une autre option consiste à porter un collant long sous le cuissard court, de la même manière que les thermiques à manches longues sont portés sous le maillot. Le principal avantage est que de cette façon, nous n'aurons pas à acheter de cuissard long. Cependant, un inconvénient d'ajouter une autre couche sous le cuissard est que des irritations peuvent survenir en raison des coutures. 

Ciclista usando ropa por capas en ruta MTB (foto extraída de Freepik)

Peu importe votre choix, recherchez toujours un haut degré d'élasticité, pour qu'il s'ajuste bien à nos mouvements sans provoquer de frottements ni de plis inconfortables. Mais surtout, recherchez des qualités thermiques et respirantes, pour qu'elles retiennent la chaleur et éliminent la transpiration. 

Autres conseils vestimentaires pour vous protéger du froid

Si vos pieds, vos mains et vos oreilles sont froids, il est difficile de se réchauffer pendant toute la balade, avec les problèmes qui peuvent survenir. C'est pourquoi nos conseils sont :

  • Choisissez toujours des chaussettes spécifiques pour l'hiver. Celles-ci sont généralement plus épaisses, et certaines sont même imperméables. Leur fonction, dans ce cas, est double : nous maintenir au chaud et au sec.
  • Il existe également des bottes spécifiques pour le VTT par temps froid, mais si vous ne pensez pas les utiliser beaucoup en raison du climat de votre région, vous pouvez opter pour des surchaussures et les chaussures que vous utilisez habituellement pour faire du vélo. 
  • Utilisez les gants appropriés. Si vous faites de courtes balades ou dans des zones qui ne sont pas excessivement froides, des gants fins de base peuvent suffire, bien que le matériau soit respirant. Si vous faites des balades plus longues ou si la température dans votre région avoisine les 4-5 degrés, il est conseillé d'utiliser des gants plus épais et, bien sûr, spécifiques pour le cyclisme, car nous devons assurer une bonne prise sur les leviers pour freiner en toute sécurité. 
  • Cache-cou, cagoules, sous-casques, etc. La fonction sera toujours la même, vous protéger du froid, de l'eau et du vent. N'oubliez pas que le tissu doit toujours être respirant. 

Comme nous le savons tous, le froid, la pluie et le vent ne sont pas très amis des cyclistes, mais en suivant ces conseils et en les adaptant à vos besoins spécifiques, vous pouvez profiter de vos sorties confortablement et en toute sécurité. Et n'oubliez pas, il vaut toujours mieux se sentir un peu frais au début pour éviter la surchauffe une fois que nous sommes en mouvement.

Et puisque vous avez protégé votre corps du froid, n'oubliez pas de protéger également votre vélo, surtout contre les crevaisons inopportunes. Avec Tannus, c'est possible. Visitez nos produits!

S'inscrire sur la liste d'attente Nous vous informerons lorsque le produit sera à nouveau en stock. Il vous suffit de laisser votre adresse e-mail valide ci-dessous.
Courriel Quantité Nous ne communiquerons votre adresse électronique à personne d'autre. Voir la politique de confidentialité au bas de la page.
  • Vous souhaitez bénéficier d'une remise sur 10% ?

    Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour l'obtenir

    S'ABONNER