Tannus Armour était présent sur la Titan Desert entre les mains de Kim Ruiz

Kim Ruiz est un cycliste qui, avec un bon ami, rêvait de participer à l’une des épreuves de cyclisme de montagne les plus difficiles au monde. Pour cela, en plus de suivre un entraînement intensif, il a décidé de préparer son vélo avec des composants qui l’aideraient à franchir la ligne d’arrivée de la Titan Desert.

Et si on parlait de Kim?

 

Kim Ruiz est un cycliste de 53 ans qui aime, en plus du cyclisme de montagne, l’alpinisme et l’escalade. À 45 ans, il a repris le sport après quelques années d’inactivité grâce à un ami qui l’a encouragé à faire du cyclisme de montagne avec lui.

Il nous raconte qu’en général il ne pédale pas en semaine, mais tous les samedis et dimanches. Une routine qui a changé lorsqu’il a commencé à s’entraîner pour la Titan Desert. Il a commencé à sortir une ou deux fois par semaine, en plus des samedis et des dimanches, et à augmenter les longueurs de ses sorties, qui ne faisaient pas moins de 65 km, la plupart du temps environ 90 km.


.

Kim, dis-en nous plus sur la Titan Desert et sur ton expérience avec Tannus Armour

Quand et comment t’est venue l’idée de participer à la Titan Desert?

La Garmin Titan Desert était le rêve de Carlos (l’ami qui m’a encouragé à recommencer à faire du sport avec le cyclisme de montagne). J’avais réalisé mon rêve en grimpant au sommet du Cervin (4 478 m) en 2015 et je savais combien il était important pour chacun de réaliser ses rêves, ou au moins d’essayer. Bien qu’on en ait parlé à plusieurs reprises, ce n’est qu’en octobre 2017, lorsqu’on est allés à la présentation ensemble, que l’idée a commencé à prendre forme. Le moment décisif ça a été en avril 2018. Carlos avait reçu un nouveau vélo pour son 50e anniversaire. Le vélo du Titan. Malgré tout, il nous a fallu (du moins à moi) encore plusieurs mois pour qu’on se décide. Je devais changer de vélo. Je ne pouvais pas aller au Titan avec celui que j’avais, un rigide en aluminium de 26”, et il faut dire que le coût de la participation à la course était très élevé. Finalement, après avoir pesé le pour et le contre, on a commencé à s’entraîner en août 2018, et en octobre on s’est inscrits à l’édition 2019 de la Garmin Titan Desert.

Le meilleur et le pire de la Titan Desert?

Le pire, les plaies qui sont apparues à cause des nombreuses heures assis sur le vélo. J’ai dû faire l’étape 6 très lentement parce que je ne pouvais pédaler qu’en danseuse.

Il y a eu 2 meilleures choses: aider Carlos à réaliser son rêve (on s’est approprié la devise du Titan, « Ride your dream ») et contribuer à faire connaître l’excellent travail qu’ils mènent à la Fondation d’Oncologie Infantile Enriqueta Villavecchia, où ils aident les enfants et les jeunes atteints de cancer.

À quel point la course est-elle dure? Quelle est la chose la plus difficile que tu y aies rencontrée?

Beaucoup plus difficile que je ne l’avais imaginé. Je pensais qu’en autant de jours et de kilomètres il y aurait différents moments, de souffrance et de bonheur, mais la vérité c’est que pendant la course, il y avait très peu de kilomètres à savourer et beaucoup à souffrir. Le terrain était constamment irrégulier. Quand ce n’étaient pas des creux et des bosses en continu (comme si tu roulais sur de la tôle ondulée), il y avait de grosses pierres, et sinon, tu te retrouvais face à des bancs de sable qui t’obligeaient à descendre de vélo.

Le plus dur, sans aucun doute, ça a été les dunes. Tu ne peux même pas pousser le vélo parce qu’il s’enfonce dans le sable, qui en plus rentre dans les chaussures lorsque tu essaies de marcher. C’était très compliqué d’avancer et la chaleur rendait la tâche encore plus difficile.

Quoi qu’il en soit, je suis très fier de ne pas avoir eu envie d’abandonner, à aucun moment des six étapes de la course.

Quelles sensations tu as eues avec les Tannus Armour? Tu as remarqué une différence avec ou sans?

Au début, je n’ai pas remarqué de différence. Et c’est bien parce que cela signifie que tu n’as pas à modifier tes habitudes ni à rouler de manière différente de comme tu l’as toujours fait.

J’ai commencé à remarquer des changements quand je traversais des zones peuplées de petits arbustes épineux, ou des zones très rocailleuses. Quand tu roules sur ce type de terrain, c’est inévitable de penser que tu vas crever. Mais au fur et à mesure que les kilomètres passent et que tu vois que ce n’est pas le cas, la pression psychologique diminue, tu te calmes et tu es plus sûr de pouvoir terminer l’étape.

Un autre moment où j’ai remarqué l’avantage qu’apportent les Tannus Armour, c’est dans le col de la cinquième étape. Après quatre jours d’utilisation, les pneus commençaient déjà à s’user, mais à la fois dans la montée et surtout dans la descente, la sensation d’adhérence était beaucoup plus grande que ce à quoi je m’attendais.

Tu aurais pu terminer la course sans être équipé des protections Tannus Armour?

J’aurais sûrement fini, car on avait des pièces de rechange pour réparer jusqu’à quatre crevaisons par étape, mais la tranquillité d’esprit qu’apportent les Tannus Armour a rendu la course plus facile, psychologiquement parlant. Contrairement à ce que cela puisse paraître, sur une course comme la Garmin Titan Desert, l’aspect psychologique est aussi important, voire plus, que l’aspect physique.

Et pour terminer, décris-nous Tannus Armour en quelques lignes

Tannus Armour s’est révélé capable de surmonter les conditions exigeantes d’un terrain aussi irrégulier et extrême que celui de la Garmin Titan Desert. La fiabilité contre les crevaisons ou les chocs, ainsi qu’une meilleure adhérence sont les deux caractéristiques principales d’un produit qui occupera sans aucun doute une place de choix dans le monde du cyclisme.

Kim Ruiz Finisher de la Titan Desert 2019. Dossard 471.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Unirse a la lista de espera Le informaremos cuando el producto llegue en stock. Simplemente deje su dirección de correo electrónico válida a continuación.
Email Cantidad No compartiremos su dirección de correo con nadie más. Ver política de privacidad al pie de página.